| Artifices 1 | Images de synthèse interactives |

Art ? l'orninateur
| Jeffrey Shaw, The Legible City, 1989-1990 :

      [TITRE]
      en collaboration avec DIRK GROENEVELD
      The Legible City (Manhattan et Amsterdam), 1989-1990, installation interactive d'images de synthèse tridimensionnelles implémentée sur ordinateur, bicyclette. Création dans cette version.
      Matériel de création et de diffusion : Ordinateur Silicon Graphics IRIS 4D/25TG, ordinateur PC, vidéoprojecteur Sony. Logiciel : Gideon May.

      Sur un principe de simulation de déplacement, le spectateur est invité à parcourir, en pédalant et en orientant le guidon d'une bicyclette, une ville virtuelle dont les rues sont bordées de lettres en volume formant des mots et des phrases. Cette vision s'affiche, calculée en temps réel par un puissant ordinateur graphique, sur un grand écran placé face à lui. Les phrases renvoient à la réalité des villes évoquées, le centre de Manhattan et la vieille ville d'Amsterdam. Pour New York, ce sont huit textes, monologues de personnalités liées à la ville. Pour Amsterdam, ce sont des chroniques historiques de la cité. Alors que pour Manhattan les lettres-immeubles sont uniformes, la typographie de la ville lisible d'Amsterdam reprend avec précision le profil et la tonalité des bâtiments réels.

      Tout en reconnaissant le haut niveau de la peinture et de la sculpture, il ne faut pas confondre l'identité