MARIE-LAURE CAZIN : « Rafraîchir le cinéma »
mercredi 6 décembre 2006 — Conférence-projection


Newsletter n°4
décembre 2006

Script de la conférence


Observatoire des nouveaux médias : Cycle de conférences organisé par l’École nationale supérieure des arts décoratifs (Atelier de recherches interactives) et l’Université Paris 8 (Programme de recherche Ciren et Master Art contemporain et nouveaux médias).


18 heures 30, Amphi Bachelier
Ensad 31 rue d’Ulm 75005 Pari
s



Interview de Marie-Claude Cazin, Blossom, les histoires de la tache II, 1er mai 2005




















Blossom, les histoires de la tache I

Marie-Laure Cazin pratique la photographie, l’écriture et le cinéma, en privilégiant les aspects transversaux, notamment par l’utilisation des nouvelles technologies. Ses thèmes de prédilection sont le désir et l’énigmatique, par lesquels elle traite d’une vision du monde partagée entre la réalité mentale et physique.

Dans Les histoires de la tache I (production Le Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains, 2003), son premier film, des photographies sont mises en mouvement par le logiciel de restauration de film Retouche conçu par le laboratoire L3i de l’Université de la Rochelle. Ce logiciel étant capable d'analyser le déplacement des pixels d'un photogramme à l'autre, Marie-Laure Cazin l’utilise en vue de
« restaurer » les mouvements de ses personnages. Il génère ainsi des images imparfaites, où les mouvements des acteurs s'accompagnent d'un léger nuage de pixels, qui tel un essaim de couturières, cousent ensemble l'ancienne image et la nouvelle. Le résultat est une reconstitution du réel, une vision mêlée d’incertitudes de par sa matière même et la fragilité du mouvement dans l’image. Cette technique est réutilisée et améliorée dans le second volet, Blossom, Les histoires de la tache II, de même qu’une attention toute particulière a été apportée au traitement de la  « bande son du mouvement » créée en collaboration avec le compositeur Andrea Cera (production Atopic, Ars Numerica, Le Fresnoy, 2006).  Marie-Laure Cazin poursuit actuellement la réalisation de All Saints’ Day, Les histoires de la tache III, un nouveau film dans lequel la vitesse de déroulement de l’image et sa colorimétrie varient en fonction de la voix off et des dialogues.

Marie-Laure Cazin est née en 1969, elle vit et travaille à Paris.  Après des études aux Beaux-Arts de Paris dans l’atelier d’Annette Messager, elle a séjourné à la Jan van Eyck Akademie, programme post-diplôme pour artistes en résidence (Maastricht, Pays-Bas), puis au Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains en 2002–2003, où elle a pu orienter sa recherche vers le cinéma et les nouvelles technologies.






Les conférences Observatoire des nouveaux médias ont lieu tous les 15 jours, Amphi Bachelier, Ensad, 31 rue d’Ulm, Paris 5e.
Prochaine conférence : mercredi 20 décembre (Fabien Giraud).

Pour recevoir la newsletter, envoyez votre adresse à ciren@ciren.org

Conseil de l’ODNM : Jean-Louis Boissier (Paris 8/Ensad), Samuel Bianchini (Université de Valenciennes), Martine Bour (Ciren/Citu/Paris 8), Jean-François Depelsenaire (Ensad), Pierre Hénon (Ensad), Liliane Terrier (Paris 8), Nicolas Thély (Paris 1), Gwenola Wagon (Paris 8)

Renseignements
http://www.ciren.org
http://www.ensad.fr
http://www.perso.ensad.fr/ari
http://www.arpla.univ-paris8.fr/~canal10


L’Atelier de recherches interactives (Ari) est un post-diplôme de l’École nationale supérieure des arts décoratifs. http://www.ensad.fr, http://www.perso.ensad.fr/ari

Le Centre interdisciplinaire de recherche sur l’esthétique du numérique (Ciren) est un programme de recherche de l’Université Paris 8 rattaché à l’équipe d’accueil  Arts des images et art contemporain, bénéficiant du soutien du Ministère de la culture (Mission recherche et technologie) et du Conseil régional d’Ile de France. http://www.ciren.org/

Art contemporain et nouveaux médias est un master de recherche de la discipline Arts plastiques de l’Université Paris 8. Les conférences Observatoire des nouveaux médias participent au cycle Moments d’art contemporain de ce master. http://www.arpla.univ-paris8.fr/~canal10