EWEN CHARDRONNET, artiste : «Investigations spectrales »
Le spectre électromagnétique et la création artistique : visible, invisible ? audible, inaudible ?
mercredi 25 octobre 2006 — Conférence-projection






Présentation


Observatoire des nouveaux médias : Cycle de conférences organisé par l’École nationale supérieure des arts décoratifs (Atelier de recherches interactives) et l’Université Paris 8 (Programme de recherche Ciren et Master Art contemporain et nouveaux médias).


18 heures 30, Amphi Bachelier
Ensad 31 rue d’Ulm 75005 Pari
s




document PDF

Semaphore monitoring the infosphere

e-ngo.org

Université
tangente



Prochaines conférences : Mercredi 8 novembre (Mathieu Laurette) et mercredi 22 novembre (Jean-Michel Spiner)

















Le spectre électromagnétique est vaste. Il va du niveau moléculaire au niveau cosmique. Notre atmosphère elle-même est animée d'une fréquence électromagnétique permanente, la résonance Schumann. Nos corps sont donc traversés constamment par des émissions électromagnétiques naturelles, mais aussi depuis moins d’une centaine d’années par des émissions artificielles. Réseaux électriques, radio, télévision, radar, électroménager, l’électromagnétisme est devenu le dogme industriel de notre temps. Ces dix dernières années nous avons assisté à une croissance exponentielle de la pollution électromagnétique : la multiplication des émissions micro-ondes dans notre environnement quotidien a accompagné l’émergence des nouvelles technologies de communication (GSM, wifi, bluetooth, etc.). Nous en mesurons encore difficilement les conséquences.

Les travaux d’Ewen Chardronnet questionnent depuis plusieurs années un monde où il est difficile de faire la distinction entre civil et militaire quand la Domination Totale du Spectre est la stratégie employée dans le déploiement des systèmes de défense. Pas de rupture de communication du sub-surface à l’orbital, nous vivons dans un bain électromagnétique tactique permanent. Ewen Chardronnet présentera les différentes implications de ses travaux et de ceux d’autres artistes qui visent à développer une critique opérative, empirique et autonome sur la question des transferts de technologies et de leurs usages : technologies spatiales, navigations GPS, radar et radio, systèmes d’information, opérations psychologiques et environnement intelligent.

Faut-il rendre visible l’invisible ? audible l’inaudible ? Ou au contraire devenir soi-même invisible ?….

Ewen Chardronnet est artiste et porteur de projet pour l’association Ellipse (Tours). Journaliste, curateur, auteur et réalisateur, il explore depuis plusieurs années les systèmes d’information et les zones grises de la frontière entre science, armée et culture : consortium I-TASC Makrolab, vol en apesanteur à la Cité des Étoiles en Russie, reconversion d’anciens radiotélescopes d’espionnage soviétique, spectre radio, GPS, radar et télévision satellite, réseaux d’interférométrie, Echelon, détroits de Calais et de Gibraltar. Les matériaux collectés sous différents formats participent ensuite à des installations et à des créations visuelles et sonores. Il fait partie du Spectral Investigations Collective exposant dans Corps Électromagnétiques, Festival Art Outsiders, Maison Européenne de la Photographie, Paris, octobre 2006. Il a dirigé l’anthologie Quitter la Gravité pour l’Association des Astronautes Autonomes, L’Éclat, 2001, et a reçu le Prix Leonardo Nouveaux Horizons en 2003.


Semaphore monitoring the infosphere: http://semaphore.blogs.com
e-ngo.org : http://e-ngo.org
Université tangente : http://ut.yt.t0.or.at/site



Info-Structure, installation pour Divergentes 2005, Pays Basque, croquis du projet


Info-Structure, installation pour Divergentes 2005, Pays Basque, vue de la structure


Open Sky, film 2003, de la conversion d'un radiotélescope soviétique


Spectral Investigation Collective, projet collectif avec Bureau d'études et Horia Cosmin Samoïla, 2005




Les conférences Observatoire des nouveaux médias ont lieu tous les 15 jours, Amphi Bachelier, Ensad, 31 rue d’Ulm, Paris 5e.
Prochaines conférences : Mercredi 8 novembre (Mathieu Laurette) et mercredi 22 novembre (Jean-Michel Spiner)
.
Pour recevoir la newsletter, envoyez votre adresse à ciren@ciren.org

Conseil de l’ODNM : Jean-Louis Boissier (Paris 8/Ensad), Samuel Bianchini (Université de Valenciennes), Martine Bour (Ciren/Citu/Paris 8), Jean-François Depelsenaire (Ensad), Pierre Hénon (Ensad), Liliane Terrier (Paris 8), Nicolas Thély (Paris 1), Gwenola Wagon (Paris 8)

Renseignements
http://www.ciren.org
http://www.ensad.fr
http://www.perso.ensad.fr/ari
http://www.arpla.univ-paris8.fr/~canal10


L’Atelier de recherches interactives (Ari) est un post-diplôme de l’École nationale supérieure des arts décoratifs. http://www.ensad.fr, http://www.perso.ensad.fr/ari

Le Centre interdisciplinaire de recherche sur l’esthétique du numérique (Ciren) est un programme de recherche de l’Université Paris 8 rattaché à l’équipe d’accueil  Arts des images et art contemporain, bénéficiant du soutien du Ministère de la culture (Mission recherche et technologie) et du Conseil régional d’Ile de France. http://www.ciren.org/

Art contemporain et nouveaux médias est un master de recherche de la discipline Arts plastiques de l’Université Paris 8. Les conférences Observatoire des nouveaux médias participent au cycle Moments d’art contemporain de ce master. http://www.arpla.univ-paris8.fr/~canal10